Pas de grands bouleversements sur le front médiatique mais l’annonce que le gouvernement souhaite encourager les partenariats entre opérateurs audiovisuels tant publics que privés. 

Une étude annuelle sur les nouveaux modes de consommation sera commandée tandis que le gouvernement entend renforcer les mesures de limitation de la publicité à la RTBF, dans la tranche matinale de La Première, mais aussi en préservant l’intégrité des œuvres diffusées en télévision et en bannissant les pubs sur les médicaments, les jeux et paris, les alcools forts, etc. Une plus grande transparence concernant les rémunérations de l’administrateur général et des directeurs généraux de la RTBF sera aussi recherchée.