Le service public s'est expliqué au sujet de l'éviction de la comédienne du Grand Cactus.

L'affaire a fait grand bruit ces derniers jours. Après le départ de Bénédicte Philippon (qui ne voulait pas être réduite au simple rôle de Pouf) en octobre dernier, c'est Sarah Grosjean, sa partenaire dans Les Poufs, qui quitte Le Grand Cactus. Vendredi dernier, la RTBF annonçait, via un communiqué, qu'elle mettait un terme à sa collaboration avec la comédienne. Un second départ sur lequel le service public ne s'était exprimé qu'avec ces quelques mots : "Plusieurs différends ont motivé la décision d'arrêter cette collaboration."

Interrogé par La DH, Olivier Auclair, le responsable "Divertissements" de la RTBF, a clarifié la situation. "Bénédicte Philippon et Sarah Grosjean voulaient se produire sur scène avec Les Poufs mais elles n'ont pas demandé à Jérôme de Warzée d'écrire leurs textes. Or, Les Poufs sont la propriété de la RTBF et de Jérôme de Warzée, qui en est l'auteur. Nous ne voulions pas que d'autres textes dénaturent les Poufs. Nous leur avons dit qu'elles pouvaient se produire sur scène pour des fancy-fairs ou lors de petites actions caritatives mais il n'était pas question de plus. Lorsque j'ai entendu Sarah Grosjean parler d'un spectacle des Poufs à la radio, je l'ai tout de suite appelée pour lui dire que ce n'était pas faisable. On s'est alors rendu compte qu'il y avait même une tournée qui était organisée sans avoir demandé d'autorisation. Bénédicte Philippon a donc décidé de quitter le Grand Cactus et cela a entraîné l'arrêt des Poufs", explique Olivier Auclair. Un spectacle et une tournée dans le dos, voilà donc pourquoi la RTBF a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec Sarah Grosjean.

Le service public entend maintenant mettre des distances avec la comédienne. "Nos échanges étaient très tendus ces derniers mois. A partir du moment où les avocats de chaque partie entrent en jeu, ça nous pose un problème. (...) On regrette là où on en est pour le moment parce que ce sont deux beaux destins qui se sont croisés, celui de Sarah et le nôtre. Comme dans tous les couples, il faut savoir prendre des distances à un moment donné pour pouvoir s'aimer à nouveau prochainement. Il vaut donc mieux que l'on fasse un break, que les esprits se calment un peu. Une décision a été prise et ça peut faire du bien à tout le monde", continue celui qui n'écarte pas l'éventualité de travailler à nouveau avec Sarah Grosjean dans le futur.

"Le Cactus n'est pas mort pour autant"

Un Grand Cactus sans les Poufs, est-ce possible? A cette question, le responsable du pôle Divertissements répond sans douter : "Il n'y a pas que les Poufs dans le Grand Cactus. Il y a aussi toutes les séquences en plateau. Le Cactus n'est pas mort pour autant", dit-il avant d'ajouter qu'il n'est pas non plus question d'un "remplacement". "Il manquera peut-être une jeune comédienne pour interpréter certains rôles mais aucun casting n'a encore été prévu à cet effet." Rendez-vous jeudi prochain sur La Deux pour découvrir si de nouvelles têtes se sont greffées au Grand Cactus.