Quelle étrange période pour les créateurs de séries. D'un côté, la guerre des plateformes de streaming se fait à coups de milliards de dollars pour proposer un maximum de programmes aux (futurs) abonnés. De l'autre, le temps est compté et rien de tel pour créer l'événement de miser sur des sagas qui ont déjà fait leurs preuves plutôt que sur des nouveautés toujours à hauts risques.

Du coup, chaque studio est en train de plonger dans son catalogue pour moderniser ses grands succès. Ainsi, via la chaîne FX (dont les programmes seront repris par le nouveau service de streaming de Disney+, Star, en Europe à partir du 23 février), Disney/Fox va prolonger les aventures d'une des créatures les plus terrifiantes du 7e art, Alien. Dans une série (le nombre d'épisodes n'a pas été précisé) qui se veut assez différente des longs métrages. "L'intrigue se déroulera dans un futur pas trop lointain, explique le producteur Per Landgraf. Ce sera la première fois qu'une aventure d'Alien se déroulera sur Terre. FX avance très vite pour amener au public la première série basée sur un des plus grands classiques de la science-fiction jamais tourné, Alien."

Le concepteur original de la saga, Ridley Scott, est en "négociations avancées" pour produire la nouvelle saga. Confiée aux bons soins du scénariste de Fargo et réalisateur de Lucy in the Sky ou de Legion, Noah Hawley. Objectif: faire un mix "de l'horreur intemporelle du premier Alien" avec "l'action incessante du second", pour fournir "le voyage le plus excitant qui va coller les spectateurs dans leur fauteuil."

Dans The Observer, Noah Hawley s'est montré plus précis sur la manière de nous terrifier à nouveau: "Comme je l’ai fait avec Legion, l’exercice est le suivant : enlevons les trucs de super-héros et voyons si c’est toujours un grand spectacle. Enlevons l’Alien de la série. De quoi parle la série ? Quels sont les thèmes, qui sont les personnages et quelle est l’aventure humaine ? Ensuite, on ramène les extraterrestres et on se dit : ‘C’est génial. Non seulement il y a un grand drame humain, mais il y a aussi des extraterrestres !"

Aucun mot sur un éventuel retour de Sigourney Weaver. Ni sur une date de diffusion. L'accent est mis sur l'effroi. Comme si le coronavirus ne nous faisait pas assez trembler comme ça...