Après Patrick Sébastien (Années Bonheur) et Thierry Beccaro (Motus) et d’autres avant eux, c’est au tour de Sophie Davant de faire les frais de la nouvelle politique économique de la présidence de France Télévisions. 

Après 21 ans d’antenne, son émission C’est au programme va disparaître du service public français. Selon Le Parisien, l’émission "coûte plus cher qu’une rediffusion du feuilleton Un si grand soleil , que la direction envisagerait entre autres comme remplacement." Celle qui anime aussi Affaire conclue a partagé son "immense tristesse. Mon souci premier, c’est que ceux qui travaillent dans cette émission retrouvent du travail sur la chaîne. Je veux d’abord être rassurée pour l’équipe".