Pour la première fois depuis 1985, date de création de Médiamétrie, la station publique détrône RTL.

Les audiences de Médiamétrie sur la vague janvier-mars 2019 viennent de tomber, hier matin. Pour la première fois, France Inter est la radio la plus écoutée de France avec 6 348 000 auditeurs (+ 211 000 auditeurs en un an) et un record absolu en part d’audience (PDA) : 12,2 % (+ 0,7 pt en un an). La PDA représente le volume d’écoute de la station dans le volume d’écoute global.

La station où sévissent, dès potron-minet, Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek devance ses rivales privées avec une audience cumulée (AC) de 11,7 % (+0,4 pt en 1 an). L’AC est le pourcentage de personnes ayant écouté au moins une fois en semaine, entre 5 h et 24 h. En comparaison, RTL affiche 11,3 %, suivi de RMC (7,3 %) et d’Europe 1 (5,9 %) qui ne se relève toujours pas.

La matinale indétrônable

Pour la 15e fois consécutive, le 7/9 est la première matinale de France, réunissant chaque jour 4 104 000 auditeurs (+ 217 000 auditeurs en un an). France Inter est, également, la radio la plus écoutée sur les supports numériques (1 205 000 auditeurs quotidiens).

Franceinfo réalise son meilleur score depuis sept ans avec 8,6 % d’AC et rassemble chaque jour 4 661 000 auditeurs. C’est aussi la première plateforme d’information consultée chaque jour sur le web. Le ciel est au beau fixe, aussi, pour France Culture qui "n’a jamais réuni autant d’auditeurs : 1 527 000 chaque jour (+28 %), la plus forte progression du paysage radiophonique, précise la Maison Ronde par voie de communiqué. La chaîne signe de nombreux records sur le numérique au cours du trimestre : 24,2 millions de téléchargements de podcasts (janvier 2019) et 7,8 millions de vidéos vues (mars 2019)."

France Musique connaît sa meilleure performance depuis onze ans en rassemblant près d’un million d’auditeurs par jour (+ 81 000 en un an). Comptabilisant 14 988 000 d’auditeurs (+ 331 000), le groupe radiophonique public atteint son deuxième meilleur résultat historique toutes vagues confondues, après celle de novembre-décembre 2018.