Médias/Télé Sur RTL, elle affirme qu’on lui a proposé de participer pour une durée limitée.

Le passage de 2018 à 2019 n’a rien changé. Les polémiques se succèdent sans discontinuer pour Danse avec les stars. Après les révélations d’Arielle Dombasle sur sa participation ("C’est-à-dire qu’ils ont beaucoup insisté pour que je fasse Danse avec les stars. J’étais très très très occupée. Je m’étais dit que j’avais très peu de temps. Il y a beaucoup de paramètres secrets") et les critiques de Cyril Hanouna sur les audiences de l’émission (il avait évoqué des "petites manipulations" via une "technique de filou"), c’est au tour de Chantal Ladesou de dévoiler les dessous de l’émission de TF1.

"Ils me harcèlent depuis très longtemps, depuis la première, déjà", a-t-elle expliqué sur RTL. "Il y a une dame très gentille qui m’appelle à chaque fois, et à chaque fois je lui mets un râteau." En précisant qu’on lui proposait "de très jolies sommes, 100 000 balles et plus". Jusque-là, rien que de très banal. Mais cela se corse lorsqu’elle précise que "cela fonctionne au forfait, mais ils peuvent dire : ‘Ne le faites pas entièrement.’ Ils proposent des packages."

Une déclaration qui revient à sous-entendre que les dés seraient pipés au départ, certains candidats n’étant présents que pour assurer de l’audience pendant un certain temps, pas pour jouer la gagne.

Décidément, Danse avec les stars commence à être habituée aux faux pas.