Les insultes ont volé lors d’une passe d’arme entre Daniel Cohn-Bendit et Gilbert Collard du RN (ex-Front National).

Si les soirées électorales sur les chaînes de télévision belges francophones ont été marquées par le retard pris par les résultats en raison de bugs informatiques, tant en Wallonie qu’à Bruxelles, en France, la soirée électorale européenne a été le théâtre d’une passe d’armes aussi mémorable qu’affligeante. Sur le plateau de la première chaîne, Daniel Cohn-Bendit (soutien de la liste LRM-Modem) et Gilbert Collard (RN, ex-Front National) se sont échangés, avec une virulence rarement entendue, des noms d’oiseaux.


Gilbert Collard, élu à l’Europe, a lancé les hostilités en demandant à Daniel Cohn-Bendit de quitter le plateau parce qu’il estimait qu’il y avait deux représentants de la même tendance politique en même temps autour de la table. S’en est suivie une série d’invectives de chacun des deux protagonistes sous les yeux médusés des journalistes Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray qui animaient la soirée. "Ignoble ordure. Connard !", a crié Daniel Cohn-Bendit. "Sale traître", lui a répondu Gilbert Collard pour ce qu’on a pu intelligiblement comprendre. Excédé par la tournure des événements, c’est Gilles Bouleau qui a haussé le ton, qualifiant la situation d’insupportable et en réclamant qu’on leur coupe le micro.