Médias/Télé

Aujourd’hui, même ceux qui continuent à le soutenir (discrètement) en interne reconnaissent que Christian Dauriac, rédacteur en chef du journal télévisé de la RTBF, licencié récemment, a fait régner la terreur au sein de la rédaction. Et que, depuis deux ans au moins, les choses n’ont fait que s’aggraver.

Lorsqu’on analyse les effectifs en place, force est de constater qu’un certain nombre de départs, de transferts et de prépensions attestent d’une ambiance fortement dégradée.

"Tous ses défauts n’ont fait que s’aggraver note ce témoin, parti à la pension depuis. Mais à un moment, Dauriac a bien dû servir les intérêts de quelqu’un."

Découvrez la suite de cet article dans notre "Sélection LaLibre.be" (à partir de 4,83 euros par mois).