"Ben s'est éteint soudainement des suites d'une courte maladie", a dit à l'AFP son agent à Los Angeles.

Né à Londres, Ben Cross avait fait ses grands débuts au cinéma en 1977 dans le film de guerre "Un Pont trop loin", aux côtés notamment de Sean Connery et Michael Caine.

Remarqué dans la comédie musicale "Chicago", il a été choisi pour interpréter en 1981 dans "Les Chariots de feu" un athlète juif anglais, Harold Abrahams, en proie à l'antisémitisme dans sa quête de l'or olympique en 1924.

Resté dans les mémoires pour sa célèbre chanson de Vangelis, le film a été couronné de quatre Oscars, dont celui du meilleur film, mais Ben Cross n'avait pas lui-même été nommé.

Très actif sur les planches de théâtre, il a également endossé le rôle du père de Spock dans le "Star Trek" de 2009, réalisé par J.J. Abrams.

Il était père de deux enfants, Theo et Lauren, laquelle a écrit sur Facebook avoir "le coeur complètement brisé" par sa disparition.

"Il était malade depuis un certain temps, mais cela s'est soudainement aggravé la semaine passée", a-t-elle ajouté.