Invité dans Les Grandes Gueules sur RMC, Denis Brogniart s'est confié sur la nouvelle saison de Koh-Lanta dont la diffusion démarre ce vendredi 28 août.

" La société de production et TF1 s'acharnent à trouver des nouveautés pour surprendre les aventuriers et les téléspectateurs. Cette année, pour la première fois il y aura 4 équipes. Cela va aussi tout changer pour les épreuves de confort. Ce sont au moins 2 nouveautés qui vont surprendre les téléspectateurs", explique le mythique présentateur du jeu. En effet, désormais Il y aura deux récompenses pour chaque épreuve. Les tribus qui terminent première et deuxième remportent une récompense. La troisième rentrera tout simplement sur son camp alors que l'équipe qui termine en dernière position sur l'épreuve de confort devra aller durant vingt-quatre heures sur l'"Îlot de l'exil", "où il n'y a rien, juste du sable des rochers et quelques cocotiers, la mer et tout ça balayé par les vents".

Denis Brogniart en a aussi profité pour parler des conditions de tournage de cette nouvelle saison par rapport à la pandémie actuelle: "Cette saison a été tournée il y a 8 mois, c’était bien avant le Covid. Il ne faut donc pas être surpris si les candidats se prennent dans les bras. Et puis on est au Fidji, à plus d'une heure et demi d'un moyen de transport vers la capitale. Ces zones n'ont pas été touchées par le Coronavirus."

Celui qui présente aussi Auto-Moto sur TF1, est aussi revenu sur la dernière saison de Koh-Lanta et il a bien entendu parlé de Claude:" Claude il avait tout gagné jusqu'au poteau, c’était la superstar, le favori. Sauf que quand vous êtes le super-favori, mais que vous tombez des poteaux en 2e position, Naoil ne va pas choisir Claude car elle a envie de gagner les 100.000 euros !"

Celui qui va présenter sa 21e saison se confie même sur son amour pour ce jeu: "Je ne suis pas sûr de grand chose sur ma vie, mais il y a un truc qui est certain, c'est que je ne suis pas blasé ! Moi quand je pars sur Koh-Lanta, c'est comme si j'allais en colonie de vacances, je suis super content. Pour prendre une expression en vogue chez les jeunes: je kiffe et je continue de kiffer.."