La RTBF lancera deux nouvelles radios sur le successeur numérique de la FM, le DAB+, dès vendredi, a annoncé le groupe mercredi lors d'une présentation à la presse. Jam est une station pour jeunes adultes qui ne diffusera que de la musique, avec un contenu musical "éclectique", tandis que Viva+, qui vise un public d'adultes, proposera les grands classiques de la chanson, ainsi que des programmes animés dès 7h00 du matin. Les deux radios seront diffusées uniquement sur le DAB+, la nouvelle technologie hertzienne de diffusion numérique du signal radio.

Viva+ se veut complémentaire à Vivacité. Elle s'adressera donc à un large plus public d'adultes, mais diffusera davantage de musique avec pour slogan "Vos chansons ont une histoire". Le répertoire sera axé sur des morceaux des années 50, 60 et 70, avec un accent mis sur les grands noms de la chanson française, internationale, mais aussi belgo-belge, comme Claude François, Michel Polnareff, Michel Fugain, Frédéric François, Abba ou encore le Grand Jojo.

Mais Viva+ reste toutefois une radio animée en direct, avec des programmes dès le matin. "Ce n'est pas seulement un robinet à musique", insiste la RTBF.

Jam s'adresse elle aux 25-35 ans aux goûts éclectiques et à la recherche de nouvelles découvertes musicales. Elle diffusera des artistes alternatifs de tous les genres (pop, electro, rock alternatif, nouvelle soul, new jazz ou encore world music).

Le but est de faire découvrir une nouvelle scène à ses auditeurs. Les artistes qui se produisent souvent lors d'évènements tels que Dour, le Pukkelpop ou les Nuits du Botanique ne sont pas souvent diffusés à la radio, selon les programmateurs de Jam. Il s'agira donc de leur offrir une "fenêtre".

Jam disposera d'un site internet où les amateurs de musique pourront retrouver des playlist, mais aussi des portraits des artistes diffusés. Au total, la programmation compte actuellement pas moins de 3.000 morceaux et 250 artistes, tels que la jeune bruxelloise Saskia, Cigarettes After Sex ou encore Anderson .Paak.

Les morceaux seront diffusés en flux continu, mais la RTBF insiste sur le fait qu'il ne s'agit pas d'un simple stream. La programmation et le choix des artistes ainsi que des morceaux seront assurés par ses équipes.

"Le but est d'enrichir le paysage radiophonique", insiste l'administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot. "Il n'y avait pas de places suffisantes pour ces radios sur la bande FM. Le DAB+ est donc l'occasion de diversifier l'offre pour nos auditeurs."