Ce mardi, La Une a donné le coup d’envoi de la dernière étape du concours.

Ce premier Live de The Voice Belgique a été rempli de surprises. Quatre talent de chaque équipe se sont défendus sur la scène du télécrochet en espérant être repêché par leur coach ou par les votes du public.

L’équipe de Matthew Irons ouvre le bal. Le public vote en majorité pour Charlotte qui a enflammé la scène avec Show must go on. Le leader de Puggy, quant à lui, a choisi de sauver Pavel, une jeune chanteur talentueux qui a impressionné le public en interprétant La bonne étoile de Matthieu Chedid accompagné de son violon.

Typh Barrow a, de son côté, choisi de continuer l’aventure avec Thomas, talent dont la reprise de Copines d’Aya Nakamura a déjà fait le tour de la toile. Celui-ci gagne donc son ticket pour la suite, au même titre qu’Iris, sauvée par le public.

Jouant la carte de la sécurité, Slimane a, pour sa part, choisi de garder Emanuel, jeune chanteur très apprécié du public. Et, pour cause, son passage au Blind, lors duquel il a interprété avec émotion S’il suffisait qu’on s’aime, avait scotché les jurés de The Voice Belgique et le public. La pétillante Sophie poursuit, quant à elle, l’aventure grâce aux votes du public.

L’équipe de Vitaa a été la dernière en se retrouver sur le plateau de The Voice Belgique. Face à la décision du public de sauver Jo-Ann, l’interprète de Confessions nocturnes s’est retrouvée dans l’embarras. « Je n’avais pas du tout prévu ça », dit-elle aux candidats restants de son équipe, pensant que son micro était coupé. Elle a toutefois fait le « choix du coeur » en décidant de garder Naïm dans son équipe.

Rendez-vous la semaine prochaine pour deuxième Live en compagnie des anciens coachs de The Voice Belgique, Big Flo et Oli.