Médias/Télé Fortement critiqué pour des tweets sur Israël, Bilal Hassani pourrait ne pas représenter la France à l'Eurovision. C'est du moins la demande d'un sénateur hexagonal.

Henri Leroy, membre des Républicains, exhorte le jury du concours Eurovision de la chanson d'exclure Bilal Hassani, qui "incite à la banalisation du terrorisme". Et de mentionner également que "cet individu est un bien triste exemple pour notre jeunesse".

La cause du courroux de ce sénateur est un ancien extrait vidéo dans lequel on voit un jeune homme, présenté comme étant Bilal Hassani, parler sur un ton assez léger des attentats de novembre 2015. "La France a vraiment souffert. Attentats par-ci, attentats par là… wouhou !"


Face à la polémique, le principal intéressé a tenu à se défendre dans les colonnes du Parisien. "Il n'y a rien de malveillant. Aujourd'hui, on sort la vidéo de son contexte, on la réinvente pour faire croire que je suis pro-attentats."


Reste maintenant à savoir quelle position prendra le jury en vue du concours qui se tiendra en Israël en mai prochain.