En Flandre, une personne sur trois a regardé le jour de Noël l’épisode inédit d’hommage à Xavier de la populaire série télévisée de la VRT FC De Kampioenen, un phénomène de popularité qui dure depuis plus de 30 ans

Cela faisait 10 ans que plus aucun nouvel épisode de cette série à succès n’avait été tourné, et en 2020 suite au décès inopiné en mars d’un de ses plus populaires personnages, Johny Volders alias Xavier le gardien de but, un nouveau tournage en son hommage a été réalisé ce qui a permis de remettre toute l’équipe à l’honneur le soir de Noël.

Cette populaire série totalise 273 épisodes diffusés au cours de 21 saisons entre le 9 octobre 1990 et le 26 février 2011. Chaque épisode a été vu par plus d’un million de spectateurs, ce qui en fait encore et toujours la série la plus populaire de Flandre, devançant Thuis et Familie. Cette équipe des FC De Kampioenen jouit d’une popularité intacte au-delà du petit écran, et qui se décline en mugs, tapis de souris, édition du Monopoly et autres gadgets.

Un humour flamand

Quelles sont les clés du succès de cette série ? Un humour typiquement flamand et plaisant, des personnages exceptionnels haut en couleur, des comiques de situation avec quiproquos et jeux de mots, des bons et des méchants, le tout souvent tourné depuis le café du club où se tient la troisième mi-temps de cette mauvaise équipe de football qui perd plus de matchs qu’elle n’en gagne.

Chacun peut s’identifier aux acteurs de la distribution : un patron excentrique aux costumes colorés parlant un néerlandais pincé avec des expressions francophones exactement comme Herman De Croo. Ce rôle de Balthasar est tenu par un acteur qui est d’ailleurs aussi originaire de Brakel ; Carmen une femme d’ouvrage habillée de façon voyante qui n’a pas sa langue en poche et dont le mari Xavier ne rêve que de son verre de bière, baptisé dagschotel ou plat du jour ; Pascale une tenancière de café au beau-fils Marc aussi doué que Mister Bean ; Pol un maître d’école marié à Doortje une grenouille de bénitier et pour conclure des ennemis très radins et peu scrupuleux qui font tout pour mettre des bâtons dans les roues des Kampioenen. Ce sont le garagiste DDT, Dimitri, ou l’antiquaire Fernand.

Le plus cocasse reste que les acteurs les plus connus ont connu chacun un parcours politique, mais dans des partis fondamentalement différents : Balthasar Boma est échevin VLD de la Culture à Brakel depuis 2013, Fernand Costermans fut échevin N-VA de Bonheiden tandis que Carmen fut candidate Groen à Keerbergen et Pol a figuré sur les listes PVDA d’Anvers.

Cet unique épisode fort émouvant de 2020 en hommage à Xavier, le mari décédé de Carmen, a donc devancé toutes les séries et journaux télévisés de Flandre en s’assurant du titre de programme belge le plus regardé de l’année 2020 : 2 283 418 spectateurs.

En Flandre, c’est le service public, la VRT, qui mène la danse : De Kampioenen, Thuis et le journal télévisé cumulent à 1 200 000 spectateurs ; du côté francophone, c’est le privé RTL-TVI mais avec moitié moins d’audience et un journal télévisé à 700 000 spectateurs.

Les anciens épisodes des Champions rediffusés en 2020 tournent toujours avec le même succès de +/- 800 000 spectateurs. Comme quoi ces très mauvais footballeurs restent malgré tout les champions de Belgique de la popularité.