Invité de l'émission "On Refait La Télé" sur RTL, l'humoriste est revenu sur les accusations de plagiat dont il a été la cible. Accusé d'avoir copié des humoristes américains et d'avoir repris leurs blagues à son compte vidéos à l'appui, Gad Elmaleh avait été pointé du doigt. S'il avait toujours déclaré "ne rien regretter", l'humoriste avait aussi confié à plusieurs reprises avoir mal vécu cette période, où bon nombre de ses amis lui ont tourné le dos. Sur RTL, il est revenu sur cette époque.

"C'était très douloureux, mais ça m'a appris tellement... Tout ce que je pensais être des clichés sur le métier du style 'attention, les gens te tournent le dos' ou 'c'est un métier où des gens sont là quand ça va, mais quand ça ne va pas, ils sont pas là', je pensais que c'était des phrases de tonton Jacky. Mais c'est des vrais trucs, que j'ai expérimentés avec des humoristes, des animateurs télé, des producteurs de cinéma."

"Une forme d'être humain pourrie de l'intérieur" 

De retour avec un nouveau spectacle - qui attend la fin de la crise du Covid pour être joué en France et en Belgique -, Gad Elmaleh raconte que des gens sont finalement revenus vers lui quand ils ont constaté qu'il avait à nouveau du succès. "Quand tout s'est arrangé, les gens qui m'avaient tourné le dos ont fait un tour complet sur eux-mêmes et sont revenus. Je connaissais les gens qui tournaient le dos mais ceux qui font un 360... C'est une forme d'être humain pourrie de l'intérieur. Des humoristes qui allaient en télé me démonter (...) me demandent aujourd'hui sur Instagram de faire ma première partie. Je me demande comment on peut être comme ça. Certains humoristes, des artistes installés, connus, ont pris la parole publiquement contre moi alors que je les avais aidés. (...) A la télé, on les voyait dire 't'façon j'ai toujours su' alors qu'un mois auparavant on était ensemble et ils me demandaient encore de venir dans leur émission."

S'il n'a cité aucun nom, l'artiste a tout de même confié en avoir recroisé certains. "Je leur ai souri, je leur ai dit bonjour, je leur ai ouvert mon coeur et ils se sont effondrés." Si le Franco-Marocain explique avoir accumulé beaucoup de rancoeur contre eux, il explique aussi avoir refusé de "se venger". "Ces mecs-là aujourd'hui je les vois, ils savent que je sais et sont mal à l'aise". 

Aujourd'hui plus apaisé, Gad Elmaleh a décidé de pardonner à ceux qui avaient pris la parole contre lui. "Je pardonne, mais j'ai la liste", précise-t-il.