Médias & Séries Le tournage du prequel a débuté en Irlande du Nord sous le titre Bloodmoon.

Il faut battre le trône de fer tant qu’il est chaud. C’est du moins ce qu’estiment les producteurs de Game of Thrones, bien décidés à maintenir l’enthousiasme des 19,3 millions de fans qui ont regardé aux USA le dernier épisode de la huitième et dernière saison. Et pour cela, ils comptent sur le prequel de la saga, dont le tournage vient de débuter en Irlande du Nord. Sous le titre de travail intrigant de Bloodmoon (Lune de sang). La localisation ne doit évidemment rien au hasard, puisque c’est là qu’ont été tournées de nombreuses scènes censées se dérouler à Westeros.

Inutile de s’attendre au retour de personnages emblématiques de la série : l’intrigue se déroule 8 000 ans avant celle de Game of Thrones. "Westeros est un endroit très différent, a confié l’auteur des romans, George R.R. Martin. Il n’y a pas de Port Royal. Il n’y a pas de trône de fer. Il n’y a pas de Targaryen - Valyria a à peine commencé à se lever avec ses dragons et le grand empire qu’il a construit. Nous avons affaire à un monde différent et plus ancien et espérons que cela fera partie du plaisir de la série."

Selon HBO, le prequel retrace "la descente du monde de l’âge d’or des héros vers ses heures les plus sombres" et "l’horrible vérité" de l’histoire de Westeros, en ce compris "la véritable origine des Marcheurs blancs".

Au cœur de cette période troublée déambulent quelques grands noms. Comme Naomi Watts (incarnation d’une "mondaine recelant un noir secret"), Miranda Richardson (Rita Skeeter dans Harry Potter et la Coupe de feu), Jamie Campbell Bower (Grindelwald jeune dans Les Animaux fantastiques 2) ou Naomi Ackie (à l’affiche du prochain Star Wars).

Si le pilote convainc, la série pourrait déjà se retrouver à l’antenne mi-2020.