Pas trop fan de la dernière saison de la série, George R.R. Martin promet une conclusion plus personnelle dans ses romans.

L’heure de la revanche va peut-être bientôt sonner pour les fans de Game of Thrones, trop souvent déçus par la conclusion de leur saga favorite. D’évidence, ils ne sont pas les seuls à formuler des griefs concernant la manière dont les aventures se sont terminées à Westeros. George R.R. Martin, l’homme qui a créé la saga, n’est pas non plus totalement convaincu par les pistes explorées par les scénaristes. Sans s’étendre sur la série qui l’a rendu immensément populaire, il a certifié dans une interview au Guardian qu’elle n’influencerait pas l’écriture de ses deux derniers romans. "Non, cela ne changera rien du tout. On ne peut pas plaire à tout le monde, donc, il faut se plaire à soi-même."

En clair, il compte terminer l’aventure à sa manière, sans tenir compte des épisodes. Ni des théories développées sur les réseaux sociaux. "Je me suis retiré de tout ça… Certaines thèses sont exactes, d’autres sont fausses. Ce sera à découvrir quand j’aurai fini d’écrire."

Il faudra faire preuve de patience : à 70 ans, George R.R. Martin se sent "libéré" (délivré ?) depuis la fin du show, mais se trouve toujours trop lent : "Il y a de bons et de mauvais jours. Le stress est bien moindre, mais il est toujours là malgré tout."

Il est vrai que les fans attendent ses deux derniers livres avec impatience.