Gianmarco Gorni quitte "Top Chef". Le chef italien ne peut plus voir les betteraves en peinture.

La deuxième épreuve de Top Chef a emmené une partie des candidats de cette onzième saison sur le port de La Rochelle, en Charente-Maritime. Un décor paradisiaque pour cuisiner, pour le chef étoilé Christopher Coutanceau, le poisson de la tête à la queue. Les autres se sont, quant à eux, affrontés sur le thème des plats en croûte, une épreuve qui a donné lieu à un élan de créativité parmi les candidats.

Peu convaincants par rapport aux autres, Gianmarco, Justine, Jordan, David et Diego ont été envoyés en épreuve de la dernière chance. Au terme de cette dernière, c’est Gianmarco, le chef italien à la cuisine "de rue", qui a été contraint de replier son tablier. Son plat sur le thème de la betterave n’a pas fait le poids face aux autres réalisations. " Il y a un gros facteur chance, il y a des jours où l’on est moins inspiré. Ce jour-là, la betterave, je ne la sentais pas. Le stress et la pression se sont ajoutés, a-t-il confié, à nos confrères de Télé Loisirs. Le candidat éliminé avoue d’ailleurs avoir eu "du mal à se réconcilier avec la betterave".

Pour la suite, Gianmarco entend se concentrer sur la Goguette, le restaurant bistronomique qu’il tient à Paris et qu’il compte faire évoluer, notamment vers un côté plus écoresponsable.