Claude n'a pas gagné la dernière saison de Koh-Lanta mais il était probablement l'aventurier le plus apprécié par les téléspectateurs de l'émission. Est-ce que la production fait tout ce qu'elle peut pour conserver l'image de son super aventurier ? C'est ce que dénonce Charlotte, une ancienne candidate de la saison "L’île des héros". Le site internet, Non Stop People annonce même qu'elle a perdu sa clause de confidentialité de plusieurs centaines d'euros.

Sur Instagram, Charlotte a partagé avec sa communauté sur son expérience dans Koh-Lanta. Elle estime que la production n'a pas tout montré, notamment l'attitude de Claude lors de certaines épreuves. Réel meneur, il aurait abandonné son équipe lors d'une épreuve de confort. "Je ne comprenais pas son comportement envers notre équipe [...] Lors de ces altercations, j’avais dit à Claude que c’était terminé, on ne lui laissait plus le 'lead' sur les épreuves comme sur les deux dernières car, conséquences, deux défaites. Nous avions dit à Pholien de reprendre le 'lead' sur les radeaux et nous avions gagné", explique Charlotte.

Ces dires lui sont reprochés par la production et sa prime de confidentialité lui a été supprimée. Au Télé Magazine du Figaro, elle explique que "cela n’a évidemment pas plu aux producteurs car ils ne voulaient pas que l’image de Claude soit touchée. Je préfère que la prime de confidentialité ne soit retirée qu’à moi seule car c’est mon problème avec la production. Cela ne regarde pas les autres candidats. Cette histoire de retirer la prime à tout le monde si quelqu’un faute, c’est uniquement pour nous mettre la pression."

Contactée par Télé Magazine, la société de production ALP a confirmé que "Charlotte a perdu sa prime de confidentialité car elle n’a pas respecté les termes de son contrat. Comme il n’y avait aucune ambiguïté qu’elle était la seule protagoniste de ce non-respect, il a été décidé de ne pas pénaliser les autres aventuriers au même titre que pour Marc lors de 'Koh-Lanta Johor'."