"Nous avons largement triomphé. C'est très clair que nous avons gagné la Géorgie ainsi que la Caroline du Nord. Ils ne peuvent pas nous rattraper", a indiqué Donald Trump lors de son speech, en direct depuis la Maison-Blanche. Pourtant, ces "swing states" n'avaient pas encore été totalement dépouillés au moment de son allocution (et ne le sont d'ailleurs toujours pas). Il a également ajouté qu'il était sûr de remporter le Wisconsin et annoncé sa victoire en Pennsylvanie (ce qui n'est actuellement pas réel non plus), avant de dire qu'il n'était donc plus nécessaire de comptabiliser les derniers votes, étant donné son avance sur Joe Biden.

Ce discours, retransmis en live sur plusieurs chaînes de télévision, n'a pas spécialement plu à NBC, qui a préféré l'interrompre, comme le rapporte BFMTV. "Le président s'exprime depuis la Maison-Blanche mais nous devons l'interrompre là, car plusieurs déclarations ne sont simplement pas vraies", s'est justifiée la journaliste qui a pris la parole alors que Donald Trump continuait de parler, "Le président passe outre plusieurs États, déclarant qu'il est arrivé en tête mais ces États comme le Michigan ou la Pennsylvanie n'ont pas encore compté tous les votes". Les journalistes de la chaîne en ont profité ensuite pour faire un récapitulatif du nombre de votes qui n'avaient pas encore été dépouillés.