"Une maladie fulgurante”, ce sont les mots qui ont accompagné l’annonce du décès de Patrick Dupond le 5 mars dernier. La disparition à 61 ans de l’ancien danseur étoile de l’Opéra de Paris que l’on a aussi vu dans de nombreuses émissions de télévision comme Danse avec les stars, Prodiges ou La France a un incroyable talent avait surpris tout le monde. Chris Marques le premier. Le juré emblématqiue de DALS avait bien évoqué des petits soucis de santé pour Patrick Dupond mais rien qui puisse laisser imaginer que “ça pouvait se finir”.

Traverser cela avec pudeur

Moins de deux semaines après sa mort, sa compagne Leila Da Rocha a levé le voile sur cette mystérieuse “maladie fulgurante”. Dans Femme Actuelle, elle explique que le danseur était atteint d’un cancer du poumon qui s’est généralisé. “Nous l’avons constaté très tard”, déplore-t-elle. Elle explique aussi qu’il avait souhaité garder la chose secrète pour la vivre en toute intimité. “Il n’en a parlé à personne, c’était son souhait. On avait envie de traverser cela avec pudeur et ensemble”. 

Patrick Dupond était-il résigné face à la maladie ? Pas du tout comprend-on. “Il s’est battu jusqu’au bout. Il était persuadé qu’il allait renaître de ses cendres”, confie Leila Da Rocha. Il est vrai qu’il avait déjà traversé des moments très difficiles, notamment après son terrible accident de voiture dont il est sorti avec plus de 130 fractures. Le combat est difficile mais les miracles existent, on peut s’en sortir, dit-elle avant de conclure “Ce ne fut pas le cas de Patrick mais il faut y croire”.