Il n'y pas que la RTBF qui fête cette année ses cinquante ans. La VRT commémore également cet anniversaire. Quoi de plus logique puisque le 31 octobre 1953, naissait l'ancêtre des deux chaînes, l'INR.

Ce lundi, débute le volet «séries télévisées» de la célébration. Chaque après-midi et jusqu'à la fin du mois de février, «De rode rozen van Rosa» rediffusera deux à trois séries de fiction à destination de la jeunesse ainsi que des films. Tous les jours de la semaine sauf le samedi «où elle doit aller faire ses courses», ce programme sera introduit de manière humoristique par Rosa Vermeulen, une pensionnée d'Erpe-Mere. Pour les téléspectateurs francophones, elle est inconnue mais en Flandre, c'est une véritable vedette. « C'est en fait un personnage fictif, interprété par une actrice flamande. Elle a joué dans des émissions des années 80. C'est une femme de ménage, qui donne son avis sur tout» explique-t-on au service de presse.

Ces rediffusions sont clairement orientées vers les personnes plus âgées. «Nous recevons très fréquemment des demandes de téléspectateurs d'un certain âge qui demandent des rediffusions de «vieilles» séries. Avec les 50 ans, nous disposions de l'opportunité de les satisfaire.»

Dans les pas de Rosa

La célébration des 50 ans de la VRT ne se limite pas à «De rode rozen van Rosa». Un grand nombre d'autres émissions spéciales est diffusé en soirée depuis le début du mois de septembre. Sur la première chaîne, «se retrouvent surtout des émissions de divertissement à destination d'un large public». Avec beaucoup d'images d'archives mais «mises à jour pour éviter toute forme de nostalgie». Ainsi, le lundi, «Alles voor de show» réutilise des anciennes images, les remonte dans un nouvel ordre et les enrobe d'une voix off surprenante. Pour en faire le coeur d'une émission humoristique.

Samedi prochain verra le lancement, toujours sur la VRT, de «Zap». Aux alentours de 20h, ce quiz réunira deux équipes de deux joueurs: un «Bekende Vlaming» (flamand connu) et un membre de sa famille. Les participants se verront proposer des questions ayant trait à la télévision d'hier et d'aujourd'hui.

L'information, elle, est présente depuis le début du mois de septembre dans le journal de 19h. «Dat was het nieuws», rubrique quotidienne diffusée en fin de journal, offre un retour sur un fait d'actualité s'étant produit à la même date lors d'une de ces 50 dernières années.

Les documentaires, analyses et débats se retrouvent, eux, essentiellement sur Canvas, la seconde chaîne publique néerlandophone. On citera «Spraakmakers» qui, à partir du 9 novembre, proposera, le dimanche en fin de soirée, des discussions avec des vedettes internationales de la télévision telles que Bernard Pivot et Christine Ockrent.

C'est aussi sur Canvas que «Nachtwacht» étudiera le samedi premier novembre l'impact que la télévision a eu sur la société. La veille, le vendredi 31 octobre, «Feest! 50 jaar TV» marquera, au jour près, les cinquante ans de la VRT. Plus d'une centaine de personnalités de la télévision se retrouveront pour célébrer cet anniversaire. «Gelukkige verjaardag!».

© La Libre Belgique 2003