M. Joffrin abandonne ses fonctions de directeur de la rédaction, directeur de la publication et co-gérant de Libération. "Je continuerai à écrire pour le journal, des chroniques, des éditos et ma +lettre politique+ quotidienne", a-t-il affirmé, précisant qu'il ne cherchait "aucune fonction élective" mais plutôt à "refonder le discours d'une gauche démocratique".