Selon les dernières estimations, actuellement, 7,7 milliards d'êtres humains foulent notre bonne vieille planète. Et un peu plus d'un huitième a désormais les yeux rivés sur une plateforme de streaming. Selon la Motion Picture Association (MPA), en effet, en raison de la pandémie de covid-19, les souscriptions aux plateformes de streaming ont explosée pour dépasser le milliard d'abonnements.

Un chiffre hallucinant, qui en dit long sur le phénomène. Qui permet d'ailleurs partiellement à l'industrie hollywoodienne de sauver les meubles. Alors que les revenus du cinéma ont chuté de 73 % l'an dernier, pour n'atteindre plus "que" 12 milliards de dollars, si on combine les revenus du cinéma, du streaming et des supports mobiles, alors, la diminution n'est plus que de 18 %, pour un résultat global de 80 milliards de chiffre d'affaires.

"Malgré les défis posés à l’économie mondiale par la pandémie, l’industrie de la télévision cinématographique et de la diffusion en continu s’est encore une fois montrée à la hauteur", a déclaré Charles Rivkin, président-directeur général de la Motion Picture Association. "Le streaming a connu un autre boom énorme, avec de nouveaux venus sur le marché et plus d'un milliard d'abonnements dans le monde pour la toute première fois. Nous avons gardé le public connecté et l'avons diverti où qu'il soit et quand il le souhaitait. Le cinéma et le divertissement à domicile restent deux éléments essentiels de cette industrie dynamique et emblématique, et je suis convaincu que les salles de cinéma connaîtront un grand retour dans les mois à venir."

En attendant, une enquête menée par la MPA montrent que 55 % des Américains ont fortement augmenté leur durée de vision de séries en 2020, et que 85 % des enfants et 55 % des adultes les visionnent désormais sur une tablette ou un smartphone. Les habitudes changent à une vitesse folle et ce ne sera pas facile pour les grands écrans de regagner le terrain perdu.