"L’île aux enfants a dit au revoir aujourd’hui à son plus grand enfant, peut-on lire, depuis ce mercredi 18 novembre, dans un message posté sur la page Facebook officielle de Casimir.. Régis Fassier savait depuis son plus jeune âge qu’il appartenait au monde des marionnettes."

Albéric, le chien bleu de Dorothée, c'était lui. Le tigre Esso, c'était aussi lui. Ou encore l'inoubliable Casimir dans L'île aux enfants. Des mascottes pour toute une génération d'enfants et même d'adultes.

Pour lui rendre hommage, une vidéo qui retrace toute son immense carrière démontre qu'il était un véritable passionné du spectacle. "Il écrit à Yves Brunier le papa de Casimir quand il était enfant pour lui faire part de ses rêves. Il arpente très tôt le plateau de l’île aux enfants qu’il aime tant pour en comprendre l’univers et ses secrets."


La mascotte Footix, c'était lui aussi

Footix, l’inoubliable mascotte des Bleus lors du Mondial de football en 1998 était aussi l'oeuvre de Régis Fassier. "C’est un métier et tout le monde n’est pas mascotte, confiait-il en 2019 dans un entretien accordé à Brut.C’est chaud, il faut bouger différemment, chaque personnage a une gestuelle."

Les raisons de son décès n’ont pas été évoquées, mais les hommages ne manquent pas. "Il a donné vie à de nombreux personnages pour la télévision, le spectacle, les parcs d’attraction… peut-on notamment lire sur la page Facebook officielle de Casimir. Et c’est tout naturellement qu’il s’est glissé dans la peau de Casimir et Hippolyte avec la bienveillance de Yves Brunier. Nous pensons très fort à celui qui a apporté son expérience et son dynamisme au domaine artistique, à sa famille et à tous ses amis."