Le Conseil d’État a rejeté une requête de la RTBF contre une décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui la sanctionnait pour avoir diffusé sur la radio Vivacité Charleroi des propos incitant à discriminer les gens du voyage. 

Le 22 novembre 2016, durant l’émission Charleroi Matin, Alain Simons avait à deux reprises mis en garde les auditeurs contre "la présence de gitans". "Voilà, alors faites attention, on sait jamais, fermez bien les portes. Si vous avez des trucs volables chez vous, prenez vos précautions", avait-il ajouté. 

Si la RTBF avait d’emblée reconnu une faute dans le chef d’Alain Simons, lequel s’était publiquement excusé et avait été suspendu d’antenne pendant une semaine, elle réfutait toute infraction : M. Simons n’a pas immédiatement compris la portée de ses propos et n’a dès lors pas eu l’intention de pousser à la discrimination. L’argument n’avait pas convaincu le CSA. Il n’a pas non plus convaincu le Conseil d’État.