Le Collège d’autorisation et de contrôle du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a adressé deux griefs au groupe RTL Belgium relatifs à la couverture des élections communales et provinciales 2018.

Le premier pour ne pas avoir transmis son dispositif électoral avant la période électorale. Le second pour une "possible atteinte à l’équilibre et la représentativité des tendances politiques" durant l’émission Les 48 heures des Bourgmestres, au cours de laquelle des bourgmestres sortants avaient été interviewés du 3 au 5 septembre 2018 par Christophe Deborsu, Caroline Fontenoy et Pascal Vrebos.

Cette décision a été prise sur la base de l’analyse du Secrétariat d’instruction du CSA. Les plaignants regrettaient "que les autres tendances politiques présentes au niveau local ne bénéficiaient pas de la même médiatisation”.

Le Collège d’autorisation et de contrôle prendra une décision finale après avoir entendu les arguments de RTL Belgium. Une audition attendue en mai.