Face à Eric Dupont-Moretti, celle qui a succédé à Antoine de Caunes a franchi la ligne rouge aux yeux de nombreux téléspectateurs.

Le Grand Journal de Canal+ n'avait certainement pas besoin de cela. Les audiences sont catastrophiques depuis le lancement de la nouvelle saison et l'émission fait face depuis ce jeudi soir à une polémique autour des discours d'extrême droite. 

Pour de nombreux téléspectateurs, Maïtena Biraben, qui a succédé à Antoine de Caunes à la présentation, a franchi la ligne rouge lors d'un entretien avec l'avocat pénaliste Eric Dupont-Moretti. A deux reprises, l'animatrice a dit que le Front National tenait un "discours de vérité". Des propos qui ont fait couler beaucoup d'encre sur les réseaux sociaux. 

Vous pouvez revoir ces propos dans la vidéo ci-dessus à partir de la 18ème minute.