Pour bien se lancer, mieux vaut anticiper. L’adage, adaptable presque en toutes circonstances, est celui adopté depuis l’an dernier par les équipes radio de la RTBF. Elles ont en effet résolu, à l’instar de leurs consœurs françaises, de lancer leurs nouvelles grilles de programmes lors des dernières journées du mois d’août afin de les roder gentiment avant le rush de la rentrée.

Résultat : un peu moins de stress pour les nouveaux chroniqueurs et pour les journalistes ou animateurs lançant les nouvelles formules de leurs émissions respectives.

Nouvelles têtes, nouveaux tons

La Première ayant déjà largement mué au printemps dernier, ne procède qu’à un léger toilettage de rentrée. Le fait majeur a déjà été mentionné dans nos pages vendredi dernier : l’arrivée de trois nouveaux chroniqueurs pour le café serré (à 7h40). Soit, dans leur ordre d’apparition : PE, talent montant du stand up, le lundi; Charlotte Dekoker ce mardi 22 août et le comédien et "humeuriste" Fabrizio Rongione ce jeudi 24 août. Chacun apportera sa touche personnelle à la palette d’ensemble maniée depuis quelques saisons déjà par Thomas Gunzig, tenant du titre, et Bruno Coppens, le prince des mots tordus.

Sur le coup de midi, Débats Première se dédouble et offre une thématique 100 % bruxelloise (décortiquée par Thomas Gadisseux) ou 100 % wallonne (creusée par Bertrand Henne) à ses auditeurs en fonction de leur localisation. Libre à eux d’aller écouter ensuite sur Auvio le débat de l’autre région si celui-ci leur semblait aussi crucial. Il faudra attendre le 1er septembre pour découvrir les premiers sujets et invités d’une rentrée politique chargée.

Crayons, pellicules et plumes

Du 1er au 3 septembre, à l’occasion de la Fête de la Bande Dessinée, La Première mettra à l’honneur différents auteurs grâce à son Prix Première du roman graphique. Les identités des 10 finalistes seront dévoilées chaque matin sur antenne d’ici au 1er septembre. En outre, 10 capsules vidéo présentant chacun des 10 romans finalistes peuvent être consultées sur le site de La Première.

Pour sa troisième saison Un samedi d’enfer prend l’air (samedi 9h-10h) : l’émission sera réalisée hors studio et toujours en public, au moins une fois par mois. Toujours emmenée par Nicolas Buytaers, Bruno Coppens, Pierre Kroll et Florence Hainaut, l’équipe obtient le renfort d’une autre plume acérée : celle de Myriam Leroy.

Enfin, dès le samedi 26 août (de 19h15 à 20h), La Première accueille Travelling, une émission de sa consœur, la RTS (Radio télévision suisse) qui entraîne les auditeurs au cœur de l’histoire des tournages de films cultes. Catherine Fattebert y retrace la petite histoire des grands films à grand renfort d’anecdotes, d’archives et d’extraits. En commençant, ce samedi, par "Le Bonheur" filmé en 1965 par Agnès Varda…


À l’agenda

4 octobre La Première fait sa rentrée en public, à 19h depuis la Cité Miroir à Liège. Jacques Crémers y anime une émission sur les enjeux de la transition numérique, premier de ses rendez-vous mensuels.

7-8 octobre La Première se mobilise pour Cap 48 avec les "100 km de Cap 48" emmenés par les journalistes Eric Boever et François Heureux.

6 novembre Pascal Claude anime "La nuit des écrivains" en direct du Festival "Passa Porta".

15 novembre Toute l’équipe d’"Entrez sans frapper" vous convie en direct du nouveau Théâtre de La Louvière pour une émission culturelle spéciale.

17 décembre Deuxième édition des trophées des "Belges du bout du monde" en direct de Bruxelles.