L'animatrice française Karine Ferri avait réclamé la somme d'un million d'euros à H20 (la société de production) et à C8, la chaîne qui diffuse l'émission présentée par Cyril Hanouna, pour la diffusion de photos d'elle dénudée.

Ce jeudi, la justice a tranché. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Karine Ferri va toucher une somme qui ne correspond pas vraiment au montant qu'elle a réclamé.

Pour rappel, en octobre dernier, l'animatrice de TF1 dénonçait une compagne de dénigrement et d'harcèlement moral dont elle s'estimait victime lorsque Cyril Hanouna et son équipe avait diffusé, à une heure de grande écoute, des photos de l'animatrice dénudée publiées dans le magazine Playboy. Elle avait donc décidé de porter plainte "pour violation de son droit à l’image et réparation du préjudice extrêmement violent qu’elle a subi", expliquait son avocate au Parisien.

H20 et C8 ont été condamnés à verser à la présentatrice la somme de 12.000 € de dommages et intérêts. "Le tribunal a donné gain de cause à Karine Ferri et l’a déclarée légitime à agir à l’encontre de la chaîne C8 et de la société de production de Touche pas à mon poste", a rapporté Barbara Deleuze, l'avocate de Karine Ferri.