Invitée sur Europe 1 pour faire la promotion du prime d'Affaire conclue diffusé ce mardi soir sur France 2, l'animatrice de l'émission, Sophie Davant, n'a pas pu échapper aux questions sur Pierre-Jean Chalençon. 

Pour rappel, l'acheteur emblématique ne fera plus partie de l'émission d'enchères à la saison prochaine. Un départ qui avait fait beaucoup de remous puisque le Bonapartiste s'en était ensuite pris à d'autres chroniqueurs de l'émission, dont le Belge Gérald Watelet, qu'il accusait de "vouloir sa chute"

"Il a un peu trop parlé sur les réseaux sociaux", confesse Sophie Davant. "On lui a dit à plusieurs reprises de faire attention. On lui a dit qu'on ne pouvait pas se permettre de dire n'importe quoi quand on est regardé par des millions de téléspectateurs. Mais c'est quelqu'un de libre, Pierre-Jean. C'est un électron libre", a-t-elle commenté. 

Mais, au final, pourquoi a-t-il été évincé d'Affaire conclue? Est-ce vraiment à cause de la photo où il posait avec Dieudonné lors de l'anniversaire de Jean-Marie Le Pen? Ou était-ce plutôt pour ses insultes envers Line Renaud, à qui il avait demandé quand est-ce qu'elle rejoindrait Johnny Hallyday? "C'est une accumulation, je crois", a-t-elle souligné. "Les deux cumulés et rapprochés, ça faisait un peu beaucoup. Il n'écoutait pas ce qu'on lui disait. Moi, ça faisait trois ans que je lui parlais souvent, en lui disant de faire attention".

Mais Pierre-Jean Chalençon a, semble-t-il, fait fi des conseils de son amie...

"J'ai beaucoup d'amitié et de tendresse pour lui. Je suis triste qu'il ne soit plus là", a conclu l'animatrice de France 2.