La dixième saison de The Voice, la plus belle voix a démarré en grande pompe, ce samedi soir, sur TF1. Amel Bent, Florent Pagny, Marc Lavoine et Vianney, les quatre coachs de cette édition, ont vu défiler une série de talents devant eux. Parmi eux, trois Belges qui ont fait briller nos couleurs le temps de leur prestation.

Nicolas, un jeune Verviétois de 17 ans, est le premier à se lancer en reprenant, au piano, Hors-saison de Francis Cabrel. C'est le carton plein. Tous les jurés se retournent mais c'est finalement l'équipe d'Amel Bent que le talent belge choisit d'intégrer afin d'oser davantage, de se débrider un peu. " Mon piano, c'est mon arme. Quand je suis au piano, je suis dans ma bulle", dit-il.

Un peu plus tard dans la soirée, Mentissa et Youssef, deux meilleurs amis bruxellois, tentent ensemble leur chance à The Voice, la plus belle voix. Chacun à son tour, ils se présentent devant le jury du télécrochet. Mentissa ouvre le bal avec New rules de Dua Lipa. Encore une fois, c'est un sans faute. Les quatre coachs buzzent. La jeune femme décide de continuer l'aventure avec Vianney, devenant le tout premier talent son équipe.

Mentissa, jeune Bruxelloise. © Capture d'écran TF1

Par la suite, Youssef a, lui aussi, charmé l'ensemble du jury de The Voice en reprenant Fix You de Coldplay. Indécis, le jeune homme demande à sa meilleure amie de l'aider à choisir un coach. " Suis ton coeur", lui conseille-t-elle. Youssef décide alors d'intégrer l'équipe de Vianney. Un choix qui fait désormais de lui un des adversaires de Mentissa. " On ne sera jamais concurrents. Si l'un d'entre nous gagne, on a tous les deux gagnés", déclare toutefois la jeune femme sur le plateau de l'émission.

Le prochain gagnant de The Voice, la plus belle voix sera-t-il belge? Avec ce beau triplé, tous les espoirs sont permis.