Pour les fans de cyclisme, Therry Adam, c’est avant tout une voix, celle qui faisait vivre le Tour de France depuis la moto. Il s’y était installé entre 2001 et 2007 avant de prendre en charge la présentation principal des étapes puis d’enfourcher à nouveau le deux roues depuis 2017. Dimanche, juste après le départ de la dernière étape de la Grande Boucle vers les Champs-Élysées, le journaliste sportif a annoncé, non sans émotion, qu’il allait prochainement quitter France Télévisions où il officie depuis 35 ans. “C’était dans l’air depuis deux, trois ans, a-t-il dit tout en précisant que la pandémie a accéléré le processus. On n’était plus tout à fait sur la même longueur d’onde avec certains.”

De fait, cela fait trois ans que des tensions sont apparues entre Thierry Adam et les équipes de France Télévisions, en particulier avec Laurent-Éric Le Lay, le directeur des Sports. Un différend qui a pour cause l’arrivée d’Alexandre Pasteur pour commenter le Tour en 2017, privant le journaliste de l’exercice et le renvoyant dans le peloton à bord d’une moto.

Pendant les dix années où il a succédé à Henri Sannier comme commentateur principal de l’épreuve cycliste, il aura fait vivre l’événement avec quelques pointures comme Bernard Thévenet, Cédric Vasseur, Thomas Voeckler, Laurent Jalabert et le regretté Laurent Fignon.