Grosse surprise hier soir dans les cuisines de Top Chef, puisque c'est Joris, principal favori à la succession de Jean Imbert, vainqueur la saison dernière, qui a dû quitter la compétition. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le grand Hollandais ne s'y attendait pas du tout, lui qui a mis quelques secondes pour réaliser qu'il devait ranger ses couteaux.

En fait, Joris s'est retrouvé en dernière chance... sans cuisiner ! Lors d'une épreuve au cours de laquelle il était opposé à Jean-Philippe et Fabien, les concurrents devaient acheter leurs commissions, de façon économique et gastronomique (oui, oui...) dans un grand magasin. Celui qui présentait le ticket de caisse le plus salé perdait le droit de cuisiner sur cette épreuve et était renvoyé directement en repêchage. C'est tombé sur le grand Batave.

Opposé à notre compatriote Jean-Philippe et Naoëlle dans l'épreuve de la dernière chance, au cours de laquelle les candidats devaient réaliser un plat de pâtes (si, si...), Cuisinator a donc été vaincu. Les applaudissements du jury à son égard n'adoucissaient pas vraiment sa rancœur et sa déception. Il estima même, à chaud, que des moins bons cuisiniers que lui, Jean-Philippe en tête, n'avaient plus leur place dans le concours !

Il n'a sans doute pas tort, tant il écrasait la compétition de son talent. Dès lors, l'on peut également aussi se demander si la production n'a pas tenté de se débarrasser d'un favori trop encombrant, tant le candidat dominait les débats, évacuant tout suspense lors des épreuves...

De son côté, Jean-Philippe Watteyne poursuit donc l'aventure après être passé une nouvelle fois par le chas de l'aiguille !