Ce n’est pas parce que le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne que nous devons être privés de ce qu’elle a fait de mieux sur le plan musical.

Pendant quinze jours, DH Radio, la radio du groupe IPM (La DH, La Libre Belgique), propose une programmation British sur ses ondes hertziennes ainsi qu’à travers une webradio spécialement dédiée. Sur cette dernière, accessible via l’appli DH Radio disponible pour iOS et Android, vous aurez accès à une programmation 100 % britannique brossant 60 ans de pop made in UK.

Cela va des Beatles à Ed Sheeran en passant par Adele, Phil Collins, Radiohead et The Cure. Sans oublier Oasis, dont on célèbre en ce mois-ci les 25 ans du deuxième album (What’s The Story) Morning Glory, chef-d’œuvre de la britpop qui s’est écoulé à plus de 22 millions d’exemplaires, porté par ses tubes "Some Might Say", "Don’t Look Back In Anger" ou encore "Wonderwall".

DH Radio poursuit son développement pour ses 130 000 auditeurs et les 92 000 fans abonnés sur sa page Facebook en annonçant, aussi, l’arrivée d’un tout nouveau studio high-tech. "Après ce qui est arrivé ces derniers mois avec le coronavirus et parce qu’on ne sait pas ce que réserve l’avenir, nous nous dotons d’un studio dernier cri qui peut-être exploité à 100 % en télétravail", explique le directeur opérationnel Philippe Deraymaeker. Il n’y a plus de console de mixage, de boutons et de curseurs physiques, tout est virtualisé et se pilote depuis des écrans tactiles. On peut être n’importe où dans le monde, on peut tout contrôler à distance."

DH Radio est toujours dans l’attente d’une décision du Conseil d’État dans le différend qui l’oppose au Conseil supérieur de l’audiovisuel. L’an passé, ce dernier avait, pour rappel, décidé de ne pas renouveler la fréquence de la station à l’occasion du nouveau plan fréquences.