Médias/Télé "Of Fathers and Sons" de Tala Derki récolte les honneurs et passe au festival Ramdam de Tournai.

Durant la guerre syrienne, la majorité des journalistes ont renoncé à traverser la frontière turque pour rejoindre les groupes djihadistes les plus violents, comme l’État islamique ou le Front al Nosra. Trop dangereux. Plusieurs ont été pris en otage, certains n’en sont jamais revenus. Et voilà qu’arrive Talal Derki.

(...)