Dernier arrivé sur le banc des coachs de The Voice, la plus belle voix, Vianney s'est fait remarquer par sa façon d'argumenter à la suite d'une prestation mais surtout... par sa façon de ne pas tenir en place plus de 30 secondes ! Assis, debout ou encore couché sur son fauteuil, l'interprète de Je m'en vais enchaîne de nombreuses positions en l'espace d'une soirée. Et cela a donné du fil à retordre à l'équipe des techniciens du télécrochet qui ont été contraints, à maintes reprises, de réparer ce qu'il avait accidentellement cassé.

Cela a notamment le cas, ce samedi soir, lors de l'avant-dernière Audition à l'aveugle de cette dixième saison. Vianney s'est, en effet, mis debout sur son fauteuil alors que ce dernier était en train se retourner après la prestation d'un talent. "Il a foutu en l'air le système !", lance Florent Pagny. De son côté, Vianney ne s'est toutefois pas rendu compte tout de suite des dégâts qu'il avait causés. Ce n'est qu'après avoir été rejoindre le candidat en coulisses qu'il a pu constater que son fauteuil avait provoqué une panne technique. "J'ai pété le truc?", demande alors le chanteur à ses camarades de fauteuil avant de lancer avec humour mais un peu gêné : "Je suis un bourrinos!"

Plus d'un fauteuil cassé

A ce stade, Vianney n'a pas cassé un mais deux fauteuils rouges. Et cela a entraîné des interruptions de tournage qui ont bien souvent pris plus d'une heure. Interviewé par nos soins au lancement de The Voice, la plus belle voix, Vianney nous avait fait part de son impossibilité de rester en place. "Je dois gérer mon énergie. Rester 15 minutes au même endroit, c'est difficile pour moi", avait-il confié. Sa voisine de fauteuil, Amel Bent, a essayé de le calmer en lui donnant un petit objet apaisant. "Quand Vianney monte sur son siège, il me fait penser à un chat, dit-elle. Et comme, il a l'air d'avoir envie de tout casser sur le plateau, je lui ai donné une pelote de laine pour faire ses griffes. Je me suis dit que ça allait l'occuper." Mais, en vain... "J'ai un peu merdé, mais ça y est, ils sont réparés. On a juste pris un peu de retard lors du tournage. Je m’en suis voulu mais je ne l’ai pas fait exprès. J’ai bourriné un peu", reconnait Vianney à LCI avant d'expliquer ce qui le rend aussi énergique. "Ici, il se passe des trucs qui nous rendent un peu euphoriques, qui nous mettent en joie, qui nous excitent. C'est ça, la musique. On est tout le temps surpris."