La huitième édition de Viva For Life s’est achevée ce mercredi soir. Malgré la situation sanitaire qui n’a pas permis le déploiement habituel que connaît l’opération, celle-ci affiche tout de même un compteur qui dépasse les 7 millions d’euros. C’est un record ! L’an dernier, les dons s’étaient élevés à un peu plus de 5,6 millions lors de l’événement organisé sur la Grand-Place de Tournai.

Bien que la situation ait été compliquée pour tout le monde depuis le mois de mars et le premier confinement, les Belges ont fait preuve de beaucoup de solidarité cette année. Tant Viva For Life que Cap 48 et le Télévie ont enregistré des promesses de dons inespérées vu l’incertitude ambiante.

C’est Salvatore Adamo qui a libéré Sara de Paduwa, Ophélie Fontana et Adrien Devyver du cube exceptionnellement installé au pied de la tour de la RTBF. Le chanteur s’est étonné de la forme affichée par les animateurs et la journaliste après 144 heures d’un épuisant marathon. “Je suis ébahi par votre forme”, leur a-t-il glissé.

© RTBF

Les 7. 061. 534 euros récoltés lors de cette édition 2020 sont destinés à lutter contre la pauvreté qui touche les enfants. C’est la cause défendue depuis le début par Viva For Life. “C’est terrible, ça ne devrait plus exister, a indiqué le chanteur invité à s’exprimer sur le sujet. Je pense que c’est une question de priorité. Les gens qui nous gouvernent regardent peut-être un peu trop ailleurs. Il faut qu’ils regardent devant notre porte. C’est là qu’il y a le plus à aider, je pense, surtout par les temps qui courent.”