Médias/Télé

Le tribunal correctionnel de Paris a condamné vendredi le chroniqueur Eric Zemmour à 2.000 euros d'amende pour provocation à la discrimination raciale à la suite de ses propos controversés sur les "Noirs et les Arabes". Eric Zemmour a été relaxé des poursuites de diffamation raciale intentées par cinq associations antiracistes. Son avocat, Me Olivier Pardo, a indiqué qu'il allait réfléchir à un éventuel appel. Eric Zemmour était absent au prononcé de la décision.

Il devra verser également trois mille euros de dommages-intérêts à trois associations et un euro à chacune des deux autres associations. Eric Zemmour était poursuivi pour des propos tenus le 6 mars 2010 sur France Ô et Canal+.

Sur la chaîne cryptée, il avait justifié des contrôles de police plus fréquents de personnes issues de l'immigration: "Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois? Pourquoi? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait". Sur France Ô, il avait affirmé que les employeurs ont "le droit" de refuser des Arabes ou des Noirs.