Des lauréats pour Rigoletto

Même si le titre de «festival d'opéra en plein air» paraît quelque peu abusif dès lors qu'il ne s'agit que de monter un ouvrage par an, les productions en plein air de Idée Fixe sont devenues une tradition chaque été chez nous

N.B.

Deinze, Château d'Ooidonk, les 28, 29 et 30 juin à 21h30; La Hulpe, Château, du 22 au 26 août à 21h; Liège, Palais des Princes-Evêques, les 30, 31 août et 1er septembre à 20h. Rens. & rés.: 070.222.007. Prix des places: 750 F (- de 25 ans), 950, 1250, 1400 et 1750 (VIP).

Même si le titre de «festival d'opéra en plein air» paraît quelque peu abusif dès lors qu'il ne s'agit que de monter un ouvrage par an, les productions en plein air de Idée Fixe sont devenues une tradition chaque été chez nous: depuis un peu mémorable «Don Giovanni» en 1995 (7000 personnes au château de la Hulpe) jusqu'à «La Traviata» l'année dernière (26 500 personnes entre Wallonie, Flandre et Bruxelles), les spectacles de la dynamique asbl drainent un public croissant, preuve s'il en fallait que la demande du public en matière de lyrique reste forte.

Si l'on a pu plus d'une fois formuler des réserves sur le rapport qualité/prix de certaines productions précédentes, où l'autosatisfaction d'Idée Fixe contrastait cruellement avec l'amateurisme du résultat, il faut souligner que les promoteurs se sont engagés dans la voie d'un plus grand professionnalisme, comme en témoigne le «Rigoletto» de cet été. C'est d'ailleurs sous la direction artistique de Martine Dumont-Mergeay, critique musicale à «La Libre Belgique», et avec la collaboration et l'aide de la Monnaie et de l'ORW qu'a été montée cette nouvelle production, dans une mise en scène confiée à Jean-Philippe Delavault (qui avait voici un an signé celle du Grand Carrousel du Sablon).Dans la fosse, on retrouvera avec plaisir, en alternance à la tête de l'orchestre du second - Nuove Musiche - deux jeunes chefs belges, Patrick Davin et Eric Lederhandler. Sur scène, deux distributions alternées permettront de retrouver plusieurs anciens lauréats du Concours Reine Elisabeth de chant: d'un côté, Stephen Salters, premier prix 1996, sera Rigoletto aux côtés de la Gilda de Marisol Montalvo (l'inoubliable Cecilia de Chaynes à l'ORW). De l'autre, le couple père/fille sera campé par Werner Van Mechelen (finaliste en 1988) et Olga Pasischnyk (troisième lauréate en 2000).

© La Libre Belgique 2001