The Verdi tenor Marcelo Alvarez

Marcelo Alvarez triomphe actuellement sur la scène de l’Opéra de Paris dans le rôle d’"Andrea Chenier", mais c’est à Giuseppe Verdi qu’il consacre ce premier récital discographique pour Decca : c’est que le ténor argentin a chanté Manrico au Met cette année, et affrontera Radames à Covent Garden au printemps. On le retrouve ici dans des extraits de ces deux rôles et de huit autres opus verdiens (notamment Otello, Don Carlo ou Riccardo du "Bal masqué"), mais, si la voix impressionne par sa puissance et la plénitude de son timbre, le style, dépourvu de raffinement et d’élégance, peine à convaincre.

(N.B.)

Marcelo Alvarez triomphe actuellement sur la scène de l’Opéra de Paris dans le rôle d’"Andrea Chenier", mais c’est à Giuseppe Verdi qu’il consacre ce premier récital discographique pour Decca : c’est que le ténor argentin a chanté Manrico au Met cette année, et affrontera Radames à Covent Garden au printemps. On le retrouve ici dans des extraits de ces deux rôles et de huit autres opus verdiens (notamment Otello, Don Carlo ou Riccardo du "Bal masqué"), mais, si la voix impressionne par sa puissance et la plénitude de son timbre, le style, dépourvu de raffinement et d’élégance, peine à convaincre.

CD Decca 478 1442, 1 h 4 min. 10 sec., Universal.