Domenico Scarlatti, Sonates, Alexandre Tharaud

S’il touche à tous les répertoires, c’est peut-être par ses disques de musique baroque jouée au piano - Rameau et Couperin notamment - qu’Alexandre Tharaud a fait le plus sensation. Il devrait rééditer ces succès avec ce très beau disque réunissant 18 des quelque 555 sonates (et plus, certaines ayant été retrouvées récemment) de Scarlatti. La liberté de ton est totale, Tharaud ne s’oppose pas au clavecin mais emmène les œuvres dans un ailleurs toujours passionnant et parfois même déroutant. Le disque est dédié à Clara Haskil, et d’ailleurs enregistré à la Chaux de Fonds où elle travailla souvent.

(N.B.)

S’il touche à tous les répertoires, c’est peut-être par ses disques de musique baroque jouée au piano - Rameau et Couperin notamment - qu’Alexandre Tharaud a fait le plus sensation. Il devrait rééditer ces succès avec ce très beau disque réunissant 18 des quelque 555 sonates (et plus, certaines ayant été retrouvées récemment) de Scarlatti. La liberté de ton est totale, Tharaud ne s’oppose pas au clavecin mais emmène les œuvres dans un ailleurs toujours passionnant et parfois même déroutant. Le disque est dédié à Clara Haskil, et d’ailleurs enregistré à la Chaux de Fonds où elle travailla souvent.

CD Virgin 6420160, 1 h 11 min, EMI.