Live At Shea Stadium Billy Joel

De 1965 à 2088, année de sa démolition, le Shea Stadium, situé 123-01 Roosevelt Avenue à Flushing, New York, fut l’un des hauts lieux du base-ball, du football et du rock’n’ball, pardon, roll. Après les Beatles, qui y ont lancé leur tournée américaine, le 15 août 1965, devant 55 600 spectateurs, l’un des sommets de la Beatlemania, tous les grands groupes sont passés là. Type hyperdoué à la carrière en dents de scie, Billy Joel fut le dernier à y jouer. Les grands moyens, de nombreux invités, un répertoire solide, un interprète explosif sont les composants de cette belle réussite. Et puis, finalement, ce sont les Beatles, représentés par Paul McCartney, qui ont fermé le ban avec "Let It Be". Rien que des grands moments.

(DS)

De 1965 à 2088, année de sa démolition, le Shea Stadium, situé 123-01 Roosevelt Avenue à Flushing, New York, fut l’un des hauts lieux du base-ball, du football et du rock’n’ball, pardon, roll. Après les Beatles, qui y ont lancé leur tournée américaine, le 15 août 1965, devant 55 600 spectateurs, l’un des sommets de la Beatlemania, tous les grands groupes sont passés là. Type hyperdoué à la carrière en dents de scie, Billy Joel fut le dernier à y jouer. Les grands moyens, de nombreux invités, un répertoire solide, un interprète explosif sont les composants de cette belle réussite. Et puis, finalement, ce sont les Beatles, représentés par Paul McCartney, qui ont fermé le ban avec "Let It Be". Rien que des grands moments.

1 double CD double DVD Columbia, Sony.