Antonio Vivaldi, La Stravaganza, Fabio Biondi

En 1728 , l’éditeur John Walsh fit paraître à Londres un recueil de concertos de Vivaldi, comprenant en réalité cinq des douze concertos de l’opus 4 (déjà publiés en Italie sous le titre "La Stravaganza"), choisis selon ce qui était susceptible de satisfaire le goût anglais, et un concerto apocryphe. L’intérêt de l’anecdote est limité mais sert de prétexte à Fabio Biondi et son Europa Galante pour enregistrer de belle (et très italienne) façon ces six concertos, auxquels ils ajoutent le concerto "Il proteo", expliquant que le public d’aujourd’hui attend des CD d’une heure comme celui de l’époque attendait des recueils de six concertos.

En 1728 , l’éditeur John Walsh fit paraître à Londres un recueil de concertos de Vivaldi, comprenant en réalité cinq des douze concertos de l’opus 4 (déjà publiés en Italie sous le titre "La Stravaganza"), choisis selon ce qui était susceptible de satisfaire le goût anglais, et un concerto apocryphe. L’intérêt de l’anecdote est limité mais sert de prétexte à Fabio Biondi et son Europa Galante pour enregistrer de belle (et très italienne) façon ces six concertos, auxquels ils ajoutent le concerto "Il proteo", expliquant que le public d’aujourd’hui attend des CD d’une heure comme celui de l’époque attendait des recueils de six concertos. (N.B.)

CD Virgin 50999 5193002 8, 56 min, EMI.

Sur le même sujet