Fauré, Berlioz Jardin Nocturne, I. Druet, J. Ralambondrainy

Deuxième lauréate de la dernière session de chant du Concours Reine Elisabeth (c’était en 2008, la prochaine, c’est en mai !), sacrée depuis lors "Révélation lyrique" aux Victoires de la Musique, Isabelle Druet publie ici un fascinant récital autour de la nuit. Reprenant le titre d’une mélodie de Fauré, "Jardin Nocturne" réunit des œuvres de Berlioz ("Les nuits d’été" bien sûr), Hahn, Fauré, Poulenc, Chausson et d’autres moins connus (Halphen), et y glisse même quelques poèmes (Hugo, Baudelaire). C’est superbement chanté, avec une grande intelligence du texte et une qualité de diction exceptionnelle, et le tout est magnifiquement servi par une prise de son de haut vol. Un des plus beaux récitals discographiques de ces dernières années.

(N.B.)

Deuxième lauréate de la dernière session de chant du Concours Reine Elisabeth (c’était en 2008, la prochaine, c’est en mai !), sacrée depuis lors "Révélation lyrique" aux Victoires de la Musique, Isabelle Druet publie ici un fascinant récital autour de la nuit. Reprenant le titre d’une mélodie de Fauré, "Jardin Nocturne" réunit des œuvres de Berlioz ("Les nuits d’été" bien sûr), Hahn, Fauré, Poulenc, Chausson et d’autres moins connus (Halphen), et y glisse même quelques poèmes (Hugo, Baudelaire). C’est superbement chanté, avec une grande intelligence du texte et une qualité de diction exceptionnelle, et le tout est magnifiquement servi par une prise de son de haut vol. Un des plus beaux récitals discographiques de ces dernières années.

CD Aparté AP013, 1 h 08 min, AMG.

Sur le même sujet