Le Grand livre des comptines africaines

Chantées et chaloupées en langue mooré, les comptines africaines - adaptées par Amadou Sanfo et ses musiciens burkinabés - emportent ailleurs dès les premières notes grâce au don du chanteur qui se souvient de l’arbre à palabres et des contes de sa grand-mère Awa. L’artiste aime mêler instruments traditionnels africains et occidentaux. Il a déjà joué aux côtés de Georges Moustaki ou en première partie de Manu Dibango, Rachid Taha, Salif Keita ou Yannick Noah. L’école, la vie au village, la tolérance, la sorcellerie sont racontées au cours de ces 15 comptines africaines où le français trouve aussi sa voix, où l’on évoque la vie des villes et des villages, la peur du noir, la gratitude ou la maladie. Un livre CD bien enlevé et chaleureux.

L.B.

Chantées et chaloupées en langue mooré, les comptines africaines - adaptées par Amadou Sanfo et ses musiciens burkinabés - emportent ailleurs dès les premières notes grâce au don du chanteur qui se souvient de l’arbre à palabres et des contes de sa grand-mère Awa. L’artiste aime mêler instruments traditionnels africains et occidentaux. Il a déjà joué aux côtés de Georges Moustaki ou en première partie de Manu Dibango, Rachid Taha, Salif Keita ou Yannick Noah. L’école, la vie au village, la tolérance, la sorcellerie sont racontées au cours de ces 15 comptines africaines où le français trouve aussi sa voix, où l’on évoque la vie des villes et des villages, la peur du noir, la gratitude ou la maladie. Un livre CD bien enlevé et chaleureux.

Le Grand livre des comptines africaines, Amadou Sanfo, Formulette production, 40 pp., env. 20 €. Dès 2 ans.