Thierry Escaich, Les nuits hallucinées Jun Märkl, Christian Arming

On connaît bien chez nous Thierry Escaich, puisque le compositeur français a confié le premier enregistrement de plusieurs de ses œuvres à l’Orchestre de Liège. C’est cette fois l’Orchestre national de Lyon, auprès duquel Escaich fut en résidence de 2007 à 2010, qui signe trois créations marquées par le même mélange de modernité et d’enthousiasme. Jun Märkl le dirige pour "La barque solaire", un poème symphonique pour orgue et orchestre (le compositeur étant au pupitre) ainsi que pour l’œuvre qui donne son titre au CD, le cycle de mélodies "Les nuits hallucinées" (textes de Michaux, Corbière et Hugo), chantées par Nora Gubisch. Et c’est Christian Arming - nouveau directeur musical de l’OPRL ! - qui conduit le concerto pour violon joué par David Grimal.

(N.B.)

On connaît bien chez nous Thierry Escaich, puisque le compositeur français a confié le premier enregistrement de plusieurs de ses œuvres à l’Orchestre de Liège. C’est cette fois l’Orchestre national de Lyon, auprès duquel Escaich fut en résidence de 2007 à 2010, qui signe trois créations marquées par le même mélange de modernité et d’enthousiasme. Jun Märkl le dirige pour "La barque solaire", un poème symphonique pour orgue et orchestre (le compositeur étant au pupitre) ainsi que pour l’œuvre qui donne son titre au CD, le cycle de mélodies "Les nuits hallucinées" (textes de Michaux, Corbière et Hugo), chantées par Nora Gubisch. Et c’est Christian Arming - nouveau directeur musical de l’OPRL ! - qui conduit le concerto pour violon joué par David Grimal.

CD Accord 476 4369, 56 min, Universal