Haendel/Caldara, Vêpres carmélites Alessandro de Marchi

Plusieurs chefs ont déjà tenté de reconstituer des "Vêpres carmélites" au départ de la musique composée par Haendel pour l’église Santa Maria di Montesanto de Rome. L’originalité de ce disque est de mêler aux fameux "Saeviat tellus" et "Dixit Dominus" du Saxon des psaumes de son aîné Antonio Caldara, qui pourraient, selon certaines recherches musicologiques, avoir été exécutés dans la même église. Vrai ou faux ? Peu importe : le mariage opère bien dans le disque, porté par l’enthousiasme de l’orchestre et des chœurs de l’Accademia Montis Regalis dirigés par Alessandro de Marchi. Dommage que les solistes vocaux n’aient pas tous, loin s’en faut, le même souffle.

(N.B.)

Plusieurs chefs ont déjà tenté de reconstituer des "Vêpres carmélites" au départ de la musique composée par Haendel pour l’église Santa Maria di Montesanto de Rome. L’originalité de ce disque est de mêler aux fameux "Saeviat tellus" et "Dixit Dominus" du Saxon des psaumes de son aîné Antonio Caldara, qui pourraient, selon certaines recherches musicologiques, avoir été exécutés dans la même église. Vrai ou faux ? Peu importe : le mariage opère bien dans le disque, porté par l’enthousiasme de l’orchestre et des chœurs de l’Accademia Montis Regalis dirigés par Alessandro de Marchi. Dommage que les solistes vocaux n’aient pas tous, loin s’en faut, le même souffle.

2CD Deutsche Harmonia Mundi 88691926042, 1 h 38 min, Sony.