TSENG Yu-Chien

Né à Taipei le 24 août 1994 et cadet de la session, TSENG Yu-Chien est de nationalité taïwanaise. Après avoir étudié chez I-Ching Li et Nanette Chen, il poursuit sa formation au Curtis Institut of Music, à Philadelphie, dans la classe d’Ida Kavafian. Troisième prix du concours Menuhin (division junior) en 2006, premier prix du concours Sarasate (Espagne) en 2009, et du concours Isang Yun (Corée) en 2011, il se produit en concert depuis ses 15 ans, notamment à Taiwan, en Espagne et aux Etats-Unis. Ses dons immenses s’accompagnent d’une musicalité raffinée, en constante recherche : il a fait un des meilleurs Bach, et son "Caprice" de Kissine, conclu sur une pirouette, fut l’un des plus personnels. On ne connaît pas l’origine de son violon.

(MDM)

Né à Taipei le 24 août 1994 et cadet de la session, TSENG Yu-Chien est de nationalité taïwanaise. Après avoir étudié chez I-Ching Li et Nanette Chen, il poursuit sa formation au Curtis Institut of Music, à Philadelphie, dans la classe d’Ida Kavafian. Troisième prix du concours Menuhin (division junior) en 2006, premier prix du concours Sarasate (Espagne) en 2009, et du concours Isang Yun (Corée) en 2011, il se produit en concert depuis ses 15 ans, notamment à Taiwan, en Espagne et aux Etats-Unis. Ses dons immenses s’accompagnent d’une musicalité raffinée, en constante recherche : il a fait un des meilleurs Bach, et son "Caprice" de Kissine, conclu sur une pirouette, fut l’un des plus personnels. On ne connaît pas l’origine de son violon.

Son programme : Sonate de Ravel, œuvre imposée, concerto de Brahms.