Dept. of Disappearance Jason Lytle

Grandaddy n’a pas dit son dernier mot. Cet été, la formation américaine (1992-2006) s’est reformée pour quelques concerts. Voici que son fascinant leader, Jason Lytle, publie un 2e album solo qui perpétue somptueusement l’âme du groupe culte, maître ès spleen lumineux. Reconnaissable entre mille, son chant cotonneux se pose sur des pièces pop-electro-rock tutoyant les sommets, au propre et au figuré. La montagne, refuge salvateur de Lytle depuis 2006, est omniprésente. La balade est variée, entre passages contemplatifs ("Last Problem of the Alps"), ascensions douces ("Matterhorn") et pistes défouloirs ("Your Final Setting Down", imparable). Un album réconfortant, qui, aux Belges, rappellera Girls in Hawaii.

(S.L.)

Grandaddy n’a pas dit son dernier mot. Cet été, la formation américaine (1992-2006) s’est reformée pour quelques concerts. Voici que son fascinant leader, Jason Lytle, publie un 2e album solo qui perpétue somptueusement l’âme du groupe culte, maître ès spleen lumineux. Reconnaissable entre mille, son chant cotonneux se pose sur des pièces pop-electro-rock tutoyant les sommets, au propre et au figuré. La montagne, refuge salvateur de Lytle depuis 2006, est omniprésente. La balade est variée, entre passages contemplatifs ("Last Problem of the Alps"), ascensions douces ("Matterhorn") et pistes défouloirs ("Your Final Setting Down", imparable). Un album réconfortant, qui, aux Belges, rappellera Girls in Hawaii.

1 CD Anti-/Pias.

Sur le même sujet